Le hasard, je n’y crois pas… plus… je préfère croire aux rendez-vous de la vie, aux synchronicités, aux signes que je perçois et qui me guident sur mon chemin !

Pour ceux qui me connaissent, ils m’ont déjà certainement entendu citer cette phrase que l’on peut d’ailleurs retrouver sur mon site : 

« Il faut tout un village pour élever un enfant » Proverbe africain

Elle est parfaite et remplie de bon sens à mes yeux que je ne me lasse de la répéter aux parents que j’accompagne… aux doulas que j’accompagne en formation, en stage… enfin vous l’aurez compris dès que je peux…

Et comme je ne crois pas au hasard…

Voilà donc que le vendredi 18 mai dernier, je tourne la page du “livre-photo-calendrier” (offert il y a déjà quelques temps par ma chère belle-mère), avec pour chaque jour une photo et la pensée d’un sage africain pour l’illustrer, qui orne l’un des meubles dans l’entrée de la maison… et là stupéfaction, quand je découvre ceci :

« Il faut tout un village pour que des parents ne deviennent pas fous » de Sobonfu Somé

WAOUW !

C’est encore-plus-tellement ça ! C’est peut-être pour cela que nous entendons de plus en plus de cas de dépression post-partum, de burn-out maternel, parental,… à l’heure actuelle. Toutes ces mamans seules, ces parents isolés qui doivent tout gérer seul ou à 2 chez nous dans nos pays dits « développés »… sans quasi aucun relais, soutien, transmission… si ce n’est d’entendre les 1001 « Non ça il ne faut pas faire » « A ta place, je ferais cela » « A mon époque, nous faisions autrement »… oui mais ici, ces mamans, ces papas, ils n’ont pas besoin de ces paroles… de ces jugements… de ces conseils… ils ont besoin d’actes… ils ont besoin qu’on les soutienne dans leur choix… qu’il y ait un relais… un relais pour les aînés… un relais pour les tâches ménagères quotidiennes… comme par exemple, faire le repassage, faire des courses, aller conduire le grand à l’école et/ou le ramener, apporter un bon repas déjà prêt (sans pour autant rester manger avec eux… juste le faire et l’apporter comme un service de livraison à domicile… le rêve quoi !), emmener les enfants au parc… faire une activité avec les aînés, leur apprendre à jouer de la musique, aller à la pêche, aller au cinéma, aller voir un spectacle, lire des livres, jouer dans le jardin, jouer à un jeu de société,… les regarder jouer…

Bref, ETRE là !

Et ça, ce serait (presque) le nirvana !

Le relais, se sentir entouré,… et pas seulement pendant les quelques jours qui suivent la naissance… non, cela pourrait durer bien plus longtemps… voire très longtemps…

Et alors comme si cela ne suffisait pas, hier soir en allant à une conférence bien intéressante du Dr Bernadette de Gasquet, donnée à Bruxelles pour les professionnelles de la périnatalité/parentalité (ben oui il n’y avait que des femmes… une fois de plus), sur le thème de la réédition d’un de ses livres : “Mon corps après bébé : tout (ou presque) se joue avant 6 semaines »…

Stupéfaction (à nouveau) lorsque je reçois le flyer de Naissentiel, organisateur de cette soirée, sur lequel est mentionné :

« Il faut un village pour élever un enfant »

Voilà ! Je pense que le message est clair… de plus en plus clair pour moi… je fais partie de ce village qui sera tout autour de vous quand vous en aurez besoin, cher parent ! Une présence rassurante, une écoute bienveillante, une vraie… un relais dans les informations, dans vos réflexions, dans vos choix à faire en conscience…

Bref, je suis là !

D’ailleurs, nous sommes de plus en plus de professionnels de la périnatalité/parentalité à le dire : c’est après la naissance de bébé que tout commence… (et comme “par hasard”, bardaf, il n’y a justement plus personne).

Maintenant il faut que ce message vous arrive car l’époque de la superwoman, de la supermaman… elle est bel et bien révolue ! Oui vous êtes des mère-veilleuses et bien sûr des papas formidables ! Cependant, vous avez besoin de toute une équipe, de tout un village, de toute une communauté pour vous accompagner, vous soutenir dans l’un des plus grands rôles de votre vie… celui d’être parent… car vous faites partie de ce village.

☆ ST – 30052018

Pour en savoir plus sur le livre qui orne mon entrée : “Origines. 365 pensées de sages africains”

“https://livre.fnac.com/a1674074/Olivier-Follmi-Origines-365-pensees-de-sages-africains

Photo : Sandrine Tirlo